Aller au contenu

Peut-on vraiment être artiste pro sans activité économique?

Par Alain Lallemand Journaliste au service Culture du Soir, 12/04/2022 Le statut d’artiste doit avoir pour objectif d’aller vers l’emploi », analyse le ministre des indépendants David Clarinval (MR) : « Nous y voyons un tremplin là où certains y voient une finalité. » Cette dynamique du « tremplin vers d’autres statuts » manque à ce stade aux textes élaborés au fédéral… Lire la suite »Peut-on vraiment être artiste pro sans activité économique?

Statut d’artiste: la droite se crispe, la négociation est mise sur pause.

Par Alain Lallemand Journaliste au service Culture du Soir Même si le gouvernement fédéral est en retard sur son calendrier, leprojet de nouveau « statut d’artiste » a bien avancé : Le Soir a puconsulter plusieurs textes très élaborés rédigés à la mi-mars, destextes qui restaient dans les clous de la note Working in the Arts (Wita)élaborée en concertation avec les fédérations… Lire la suite »Statut d’artiste: la droite se crispe, la négociation est mise sur pause.

laFAP est auditionnée par le Parlement de la FWB

La commission culture du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles organise des auditions du secteur culturel dans le but d’entendre les difficultés des différents domaines, et nous l’espérons, y trouver remède. Le 31 mars, laFAP a été auditionnée. Les auditions sont publiques, enregistrées et retransmises. Vous pouvez regarder cette commission ci dessous. Le texte de l’intervention faite au nom de laFAp,… Lire la suite »laFAP est auditionnée par le Parlement de la FWB

B. Dispa interroge la Ministre de la Culture 2

Suite à l’audition d’Emilienne Tempels au Parlement, affirmant que les plasticiens et plasticiennes étaient les plus précarisés, Benoît Dispa demande à la Ministre Linard quelles sont les mesures concrètes envisagées, comment elle concerte le secteur et ce qu’elle pense de la politique d’achat d’oeuvre d’art en Flandre. La question est politique. La Ministre répond comme une technocrate que son « administration est à l’écoute des différents acteurs, en concertation avec la Fédération des arts plastiques (FAP) et au sein de la Chambre de concertation des arts plastiques. Cette dernière instance traite des préoccupations majeures du secteur, comme la rémunération des plasticiennes et plasticiens ou la politique d’acquisition des œuvres d’art par la Fédération Wallonie-Bruxelles. » La réponse est tellement curieuse que Benoît Dispa croit que la Ministre affirme qu’elle a de nombreux contact avec laFAP. Ce n’est absolument pas exact.

soutien syndical (CGSP- IRB)

Dans le cadre de la réforme du Statut des Travailleurs.euses des Arts, la Fédération des Arts Plastiques (LaFAP) appelle à plus de prise en compte de la réalité vécue par les Artistes plasticien.nes. Le Secteur CULTURE & MEDIA de la CGSP – IRB apporte tout son soutien à la proposition déposée par LaFAP et tient à relayer ses propos ci-dessous : Lire… Lire la suite »soutien syndical (CGSP- IRB)

Tiphanie Blanc

Coordinatrice de laFAP tiphanie@lafap.be Editrice, enseignante, et programmatrice culturelle, basée à Bruxelles, Tiphanie Blanc milite depuis 2017 au sein du collectif Wages For Wages Against, pour lequel elle organise des séminaires et tables-rondes sur le sujet de la précarité du travail artistique à travers l’Europe. Enseignante pendant près de dix ans à la Haute Ecole d’Art et de Design de Genève, elle… Lire la suite »Tiphanie Blanc

MC Leroy interpelle F Vandenbroucke

Frank Vandenbroucke : Dans le trajet de réforme, j’ai prévu, conjointement avec les ministres de l’Emploi et des Indépendants, une deuxième phase au cours de laquelle nous examinerons également des accords sectoriels contraignants en matière de rémunération minimale. En ce qui concerne la coopération avec les entités fédérées, nous avons déjà demandé, dans le cadre du groupe de travail de la CIM Culture, quelles initiatives elle prévoit pour garantir une rémunération équitable dans le secteur.

B Dispa interroge la Ministre de la culture

  • débats

Le 22 février 2022, Benoît Dispa s’inquiète que la Ministre Linard ne participe pas aux négociations sur le statut de l’artiste. Il demande si en tant que ministre, Madame Linard ne trouve pas utile de défendre, dans le cadre des discussions actuelles sur le statut, l ’intérêt des artistes plasticiens en demandant un dispositif de rémunération structurelle dans leur secteur?