statut

Pourquoi laFAP ne peut applaudir le projet de réforme du « statut » de l’artiste

  • statut

pour rappel : le Gouvernement s’est engagé à formuler « des propositions précises, objectives et justes pour les artistes actuels et en devenir ». Si l’on analyse les effets de la proposition de statut sur la situation des acteurs et des actrices de l’écosystème des arts plastiques, nous constatons qu’elle ne remplit pas toujours l’objectif annoncé par le Gouvernement notamment en ce… Lire la suite »Pourquoi laFAP ne peut applaudir le projet de réforme du « statut » de l’artiste

STATUT : l’état de la question

En septembre 2020, le nouveau gouvernement s’est engagé à examiner « en concertation avec le secteur et les partenaires sociaux comment poursuivre la réforme du statut social des artistes. Le gouvernement formulera des propositions précises, objectives et justes pour les artistes actuels et en devenir, qui valorisent l’ensemble des étapes du travail de création, de la répétition à la représentation, publication… Lire la suite »STATUT : l’état de la question

Notre condition

1. Note de lecture Dans son livre Notre condition, essai sur le salaire au travail artistique, paru aux éditions Riot, en 2020, Aurélien Catin propose une analyse de la sécurité sociale permettant de fonder la logique d’un salaire au travail artistique, non comme une exception, mais comme la poursuite d’un mouvement commencé au début du XXe siècle, pour une plus… Lire la suite »Notre condition

L’artiste pauvre : identité sociale et artistique

Le mythe de l’artiste pauvre a la vie longue. Aujourd’hui encore, malgré l’apparent abandon de l’idée de supériorité morale de l’artiste garantie par son éventuelle insécurité économique, celle-ci (ou au contraire l’abondance de moyens, de privilèges ou de reconnaissance dont l’artiste jouit) peut continuer à avoir un impact à la fois sur la perception de son rôle, l’évaluation de ses attitudes et la réception de ses œuvres. À travers la théorie du précariat, cet article étudie la manière dont les artistes contemporains utilisent le thème de la précarité financière et de l’identité qu’elle confère pour produire des œuvres et des discours plus ou moins revendicatifs, avec en filigrane la question de ce que signifie, au fond, cette pauvreté de l’artiste au regard de la pauvreté comme fait social et économique, dans le contexte de l’art contemporain et de ses liens avec la finance.

Le gouvernement Fédéral s’est engagé à revoir le statut social des travailleurs du secteur Artistique. Dans ce cadre, laFAP représentera les intérêts du secteur des Arts plastiques au sein d’un large regroupement de Fédérations professionnelles.

Ce groupe de travail a pour objet l’élaboration de propositions destinées à répondre aux problématiques sociales ou fiscales rencontrées par les artistes ainsi que celles et ceux travaillant dans des conditions comparables.

note-statut-ok

Statut de l’artiste : le MR dévoile son projet !

Le MR informe la presse de son projet concernant le statut d’artiste. Il propose un nouveau statut d’artiste. A les suivre, leur ambition est même de proposer enfin un statut, ce qui n’était pas le cas jusqu’ici. Ce statut, une fois accordé (par qui? comment? avec quelle transparence? ) donnera droit à une allocation d’artiste appelée revenu de base (le RBTA; le revenu de base des artistes et techniciens artistiques) et un ministère fédéral (à créer) en serait le garant. Ceci permettant aux artistes de n’être plus liés aux services de l’Onem, à ses raisonnements inadaptés concernant l’emploi des artistes et à ses contrôles. L’idée maîtresse de ce projet semble être un tremplin vers un statut d’indépendant.