Bienvenue à laFAP

  • laFAP

Une fédération des arts plastiques manquait dans le paysage culturel de la FWB. Constituée en ASBL elle vient de naître avec pour ambition de représenter et de défendre les actrices et les acteurs de l’écosystème des arts plastiques. Pour peser dans le débat politique, laFAP doit être forte de ses membres. Etre membre de laFAP c’est donner du poids à ses revendications , participer à ses orientations via son AG et les groupes de travail qui se mettent en place.
LaFAP est avant tout une aventure humaine, organique et inclusive, elle s’adresse aux artistes, aux organisations indépendantes, aux curateur.trices, aux critiques, aux guides.
Cette Fédération est un outil, qui veut l’animer doit l’habiter !

Assemblée générale n°4

Jeudi 30 septembre 2021 à 18h. Aux Ateliers Mommen, Rue de la Charité 37, 1210 Bruxelles Ordre du jour de l’Assemblée générale Approbation de l’ordre du jour. Approbation du Procès verbal de l’Assemblée générale du 8 mars (Cfr PV AG 8 mars 2021 en PJ). Approbation des Comptes et bilan 2020 (Cfr PJ) Les avancées du statut : ce que nous en savons, ce… Lire la suite »Assemblée générale n°4

Pourquoi laFAP ne peut applaudir le projet de réforme du « statut » de l’artiste

  • statut

pour rappel : le Gouvernement s’est engagé à formuler « des propositions précises, objectives et justes pour les artistes actuels et en devenir ». Si l’on analyse les effets de la proposition de statut sur la situation des acteurs et des actrices de l’écosystème des arts plastiques, nous constatons qu’elle ne remplit pas l’objectif annoncé par le Gouvernement notamment en ce qui… Lire la suite »Pourquoi laFAP ne peut applaudir le projet de réforme du « statut » de l’artiste

STATUT : l’état de la question

En septembre 2020, le nouveau gouvernement s’est engagé à examiner “en concertation avec le secteur et les partenaires sociaux comment poursuivre la réforme du statut social des artistes. Le gouvernement formulera des propositions précises, objectives et justes pour les artistes actuels et en devenir, qui valorisent l’ensemble des étapes du travail de création, de la répétition à la représentation, publication… Lire la suite »STATUT : l’état de la question

Rémunération des artistes plasticien.ne.s : les choses bougent en Suisse

La question du salaire des artistes a émergé en 2008 à New York avec le mouvement WAGE (Working artists and the greater economy). Elle fait débat dans de nombreux pays européens.  Suite à l’excellent article « pour argent comptant » de Samuel Schellenberg paru dans le Courrier du 20 mai 2021, laFAP a voulu comprendre un peu mieux la situation de nos… Lire la suite »Rémunération des artistes plasticien.ne.s : les choses bougent en Suisse

Notre condition

1. Note de lecture Dans son livre Notre condition, essai sur le salaire au travail artistique, paru aux éditions Riot, en 2020, Aurélien Catin propose une analyse de la sécurité sociale permettant de fonder la logique d’un salaire au travail artistique, non comme une exception, mais comme la poursuite d’un mouvement commencé au début du XXe siècle, pour une plus… Lire la suite »Notre condition

Droit d’exposition

Les artistes attendent sa généralisation France. Soutenues par le ministère de la Culture, des discussions sont en cours pour permettre d’appliquer plus largement la rémunération des artistes au titre du droit d’exposition, longtemps ignoré par les institutions. Explications. Par Anne-Lys Thomas. Article paru dans THE ART NEWSPAPER DAILY du vendredi 23 avril 2021. On peut s’interroger sur le fait de… Lire la suite »Droit d’exposition

Pour plus de sécurité sociale dans la culture

Penser un dispositif de rémunération décent des travailleurs des arts. article paru dans le Monde diplomatique en août 2020. Le monde de l’art et de la culture, violemment touché par la gestion de la crise sanitaire, se voit confronté aux limites d’un modèle où la rémunération est très liée à la dynamique des marchés. Étendre et renforcer le statut de… Lire la suite »Pour plus de sécurité sociale dans la culture

L’artiste pauvre : identité sociale et artistique

Le mythe de l’artiste pauvre a la vie longue. Aujourd’hui encore, malgré l’apparent abandon de l’idée de supériorité morale de l’artiste garantie par son éventuelle insécurité économique, celle-ci (ou au contraire l’abondance de moyens, de privilèges ou de reconnaissance dont l’artiste jouit) peut continuer à avoir un impact à la fois sur la perception de son rôle, l’évaluation de ses attitudes et la réception de ses œuvres. À travers la théorie du précariat, cet article étudie la manière dont les artistes contemporains utilisent le thème de la précarité financière et de l’identité qu’elle confère pour produire des œuvres et des discours plus ou moins revendicatifs, avec en filigrane la question de ce que signifie, au fond, cette pauvreté de l’artiste au regard de la pauvreté comme fait social et économique, dans le contexte de l’art contemporain et de ses liens avec la finance.

Fanny

Administratrice (8 mars 2021) Fanny Tondeur est artiste peintre. Elle est également comédienne et enseignante de formation. Dans le cadre de sa pratique de plasticienne, elle a participé à plusieurs expositions en collaboration avec diverses institutions en Belgique. Depuis le début de son activité, il y a de cela quelques années, les échanges et les rencontres avec de nombreux artistes… Lire la suite »Fanny

Pauline

Pauline Couble est plasticienne, elle travaille dans le domaine de la sculpture. Elle collabore depuis plusieurs années avec des galeries en France et en Belgique. La pandémie ayant fragilisé un peu plus le secteur des arts plastiques, elle se rapproche de la FAP pour travailler collectivement et défendre un statut social plus juste pour les artistes. en savoir plus www.paulinecouble.com