L’industrie culturelle, troisième employeur européen

La culture génère des revenus de 536 milliards d’euros.
Elle ne veut pas être sacrifiée sur l’autel de l’austérité.

Par Nicolas Madelaine Publié dans les Echos, le 1 déc. 2014. Concerne la situation française.

Au moment où beaucoup au sein de l’Union européenne voudraient abattre les barrières économiques nationales pour la culture ou couper dans ses crédits publics, ses représentants contre-attaquent. Sous la houlette du Groupement européen des sociétés d’auteurs et de compositeurs (GESAC), ils ont demandé à E&Y d’évaluer le poids économique du secteur pour mieux démontrer qu’il fallait le protéger plutôt que le fragiliser.

Les conclusions du rapport sont frappantes. Les industries culturelles et créatives au sens large, du livre à la publicité en passant par les arts visuels ou le spectacle vivant, pèseraient, selon les consultants d’E&Y, 536 milliards d’euros de revenus, soit 4,2 % du PIB européen.

Étiquettes:

Laisser un commentaire