Juste rémunération

● Élaborer une charte incluant un cadre barémique de rémunération minimum. D’application pour les structures de diffusion, ce barème sera calculé en fonction de leur volume d’activités, adapté à leur économie propre, en dehors des frais fixes qui leur incombe. Pour les structures bénéficiant de subsides, le montant de celui-ci devra leur permettre de garantir une juste quotité tant pour la création que pour la rémunération des artistes et organisateurs (commissaires, critiques, directeurs, etc). Lors d’expositions collectives ou personnelles, la rémunération pourra prendre la forme de droits de monstration et/ou d’honoraires, et ce libres de taxes sous plafond annuel. 

● Créer un système de bourses pour la création s’inspirant du Fonds Mondrian : triangulation du soutien de la création, de la production et de la diffusion. Moduler des possibilités de courte et de longue durée pour encourager l’émergence des talents sur le long terme.

Laisser un commentaire